Citation de William Shakespeare sur la douleur tirée de Henri VI (troisième partie) - Pleurer, c'est rendre la douleur moins profonde
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Pleurer, c'est rendre la douleur moins profonde
 William Shakespeare, Henri VI (troisième partie) (1595). copier la citation

modifier
Auteur William Shakespeare
Œuvre Henri VI (troisième partie)
Thème douleur pleurs
Date 1595
Langue Français
Référence
Note Traduit par François-Victor Hugo Écrit autour de 1591
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Henry_VI_Troisi%C3%A8me_partie/Traduction...

Contexte

“— Je ne puis pleurer ; car toutes les larmes de mon corps — ne sauraient éteindre la fournaise ardente de mon cœur ; — et ma langue ne peut alléger le lourd fardeau de mon cœur. — Le souffle même nécessaire à chaque parole — attiserait les charbons qui brûlent dans mon sein — et y activerait l'incendie que les larmes essaieraient d'éteindre… — Pleurer, c'est rendre la douleur moins profonde : — aux enfants donc les larmes, à moi la lutte et la vengeance ! — Richard, je porte ton nom, je veux venger ta mort, — ou mourir glorieux en le tentant.
Edouard.
— Ce vaillant duc t'a laissé son nom ; — il m'a laissé, à moi, son duché et son siège.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler