Citation de William Shakespeare sur le combat tirée de Richard II - combattons avec d'affables paroles, jusqu'à ce que le temps nous prête des amis, et ces amis, le secours de leurs épées.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

combattons avec d'affables paroles, jusqu'à ce que le temps nous prête des amis, et ces amis, le secours de leurs épées.

 William Shakespeare, Richard II (1595). copier la citation

modifier
Auteur William Shakespeare
Œuvre Richard II
Thème combat amitié paroles
Date 1595
Langue Français
Référence
Note Traduit par François-Victor Hugo
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Richard_II/Traduction_Hugo

Contexte

“— Nous nous avilissons, n'est-ce pas, cousin ? — par une si pauvre attitude, par des paroles si conciliantes ? — Faut-il rappeler Northumberland, envoyer — un défi au traître, et puis mourir ?
AUMERLE.
— Non, mon bon seigneur ; combattons avec d'affables paroles, — jusqu'à ce que le temps nous prête des amis, et ces amis, le secours de leurs épées.
Richard.
— O Dieu ! Ô Dieu ! faut-il que ma langue, — qui a prononcé une terrible sentence de bannissement — contre cet homme altier, la révoque — avec des paroles de douceur ! Oh ! que ne suis-je aussi grand — que ma douleur ou moins grand que mon nom !” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler