Citation de William Shakespeare sur la lenteur tirée de Roméo et Juliette - Oh ! que les heures tristes semblent longues !
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Oh ! que les heures tristes semblent longues !
 William Shakespeare, Roméo et Juliette (1597). copier la citation

modifier
Auteur William Shakespeare
Œuvre Roméo et Juliette
Thème lenteur tristesse
Date 1597
Langue Français
Référence
Note Traduit par François-Victor Hugo Ecrit entre 1591 et 1595
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Roméo_et_Juliette/Traduction_Hugo,_1868

Contexte

“— Puisses-tu, en restant, être assez heureux — pour entendre une confession complète !… Allons, madame, partons ! — Bonne matinée, cousin !— Le jour est-il si jeune encore ? — Neuf heures viennent de sonner. Oh ! que les heures tristes semblent longues ! — N'est-ce pas mon père qui vient de partir si vite ? — C'est lui-même. Quelle est donc la tristesse qui allonge les heures de Roméo ? — La tristesse de ne pas avoir ce qui les abrégerait. — Tu es amoureux ?” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler