Citation de Léon Tolstoï sur soi tirée de Guerre et Paix - j'ai vécu pour les autres et je n'ai pas failli perdre ma vie, mais je l'ai perdue tout à fait, et je me sens plus tranquille depuis que je vis pour moi seul.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

j'ai vécu pour les autres et je n'ai pas failli perdre ma vie, mais je l'ai perdue tout à fait, et je me sens plus tranquille depuis que je vis pour moi seul.
 Léon Tolstoï, Guerre et Paix (1869). copier la citation

modifier
Auteur Léon Tolstoï
Œuvre Guerre et Paix
Thème soi autrui individualisme
Date 1869
Langue Français
Référence
Note Traduit par J.-Wladimir Bienstock
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Guerre_et_Paix_(trad._Bienstock)

Contexte

“Toi tu as vécu pour toi, et tu dis avoir failli perdre ta vie, tu dis que tu n'as connu le bonheur que de l'instant où tu as commencé à vivre pour les autres. Et moi, j'ai éprouvé le contraire. J'ai vécu pour la gloire (qu'est-ce que la gloire ?) ; j'aimais mon prochain, je désirais faire quelque chose pour lui (je désirais ses louanges). Ainsi, moi, j'ai vécu pour les autres et je n'ai pas failli perdre ma vie, mais je l'ai perdue tout à fait, et je me sens plus tranquille depuis que je vis pour moi seul.
— Mais comment vivre pour soi seul ? — demanda Pierre en s'enflammant. — Et le fils ? la sœur ? Le père ?
— Mais c'est toujours moi-même. Ce ne sont pas les autres. Mais les autres, le prochain, comme vous l'appelez avec la princesse Marie, c'est la principale source de l'erreur et du mal.” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler