Citation d'Albert Einstein sur la stupidité tirée de Comment je vois le monde - Je méprise profondément celui qui peut, avec plaisir, marcher, en rangs et formations, derrière une musique : ce ne peut être que par erreur qu'il a reçu un cerveau ; une moelle épinière lui suffirait amplement.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Je méprise profondément celui qui peut, avec plaisir, marcher, en rangs et formations, derrière une musique : ce ne peut être que par erreur qu'il a reçu un cerveau ; une moelle épinière lui suffirait amplement.
 Albert Einstein, Comment je vois le monde (1949). copier la citation

modifier
Auteur Albert Einstein
Œuvre Comment je vois le monde
Thème stupidité ordre armée
Date 1949
Langue Français
Référence
Note
Lien web

Explications et analyses

écrire une note
signaler