Citation de Thomas Hardy sur la passion tirée de Jude l'Obscur - Tu ne m'as jamais aimé comme je t'ai aimé — jamais, jamais ! Ton cœur n'est pas passionné, ton cœur ne brûle pas d'une grande flamme ! Tu n'es, en somme, qu'une sorte de fée, ou d'esprit — pas une femme !
favori facebookpinterest suivant > source de l'image

Tu ne m'as jamais aimé comme je t'ai aimé — jamais, jamais ! Ton cœur n'est pas passionné, ton cœur ne brûle pas d'une grande flamme ! Tu n'es, en somme, qu'une sorte de fée, ou d'esprit — pas une femme !
 Thomas Hardy, Jude l'Obscur (1895). copier la citation

modifier
Auteur Thomas Hardy
Œuvre Jude l'Obscur
Thème passion amour cœur
Date 1895
Langue Français
Référence
Note Traduit par Firmin Roz
Lien web
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler