Citation de J. R. R. Tolkien sur le voyage tirée de La Communauté de l'Anneau - Il s'aperçut qu'il pensait parfois, surtout en automne, aux terres sauvages, et d'étranges visions de montagnes qu'il n'avait jamais vues hantaient ses rêves.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Il s'aperçut qu'il pensait parfois, surtout en automne, aux terres sauvages, et d'étranges visions de montagnes qu'il n'avait jamais vues hantaient ses rêves.
 J. R. R. Tolkien, La Communauté de l'Anneau (1954). copier la citation

modifier
Auteur J. R. R. Tolkien
Œuvre La Communauté de l'Anneau
Thème voyage rêve
Date 1954
Langue Français
Référence
Note Traduit par Francis Ledoux
Lien web
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler