Citation de Charles Dickens sur le rire tirée d'Un chant de Noël - Par une heureuse, juste et noble compensation des choses d'ici-bas, si la maladie et le chagrin sont contagieux, il n'y a rien qui le soit plus irrésistiblement aussi que le rire et la bonne humeur.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Par une heureuse, juste et noble compensation des choses d'ici-bas, si la maladie et le chagrin sont contagieux, il n'y a rien qui le soit plus irrésistiblement aussi que le rire et la bonne humeur.
 Charles Dickens, Un chant de Noël (1843). copier la citation

modifier
Auteur Charles Dickens
Œuvre Un chant de Noël
Thème rire chagrin maladie
Date 1843
Langue Français
Référence
Note Traduit par Mlle de Saint-Romain et André de Goy
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Conte_de_No%C3%ABl_(Dickens)

Contexte

“S'il vous arrivait, par un hasard peu probable, de rencontrer un homme qui sût rire de meilleur cœur que le neveu de Scrooge, tout ce que je puis vous dire, c'est que j'aimerais à faire aussi sa connaissance. Faites-moi le plaisir de me le présenter, et je cultiverai sa société.
Par une heureuse, juste et noble compensation des choses d'ici-bas, si la maladie et le chagrin sont contagieux, il n'y a rien qui le soit plus irrésistiblement aussi que le rire et la bonne humeur. Pendant que le neveu de Scrooge riait de cette manière, se tenant les côtes, et faisant faire à son visage les contorsions les plus extravagantes, la nièce de Scrooge, sa nièce par alliance, riait d'aussi bon cœur que lui ; leurs amis réunis chez eux n'étaient pas le moins du monde en arrière et riaient également à gorge déployée.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler