Citation de William Shakespeare sur la lecture tirée de La Tempête - sachant combien j'aimais mes livres, il me fournit, de ma propre bibliothèque, des volumes que je prise plus que mon duché.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

sachant combien j'aimais mes livres, il me fournit, de ma propre bibliothèque, des volumes que je prise plus que mon duché.

 William Shakespeare, La Tempête (1623). copier la citation

modifier
Auteur William Shakespeare
Œuvre La Tempête
Thème lecture livres bibliothèques
Date 1623
Langue Français
Référence
Note Traduit par François-Victor Hugo Écrit entre 1610 et 1611
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/La_Temp%C3%AAte_(Shakespeare)/Traduction_...

Contexte

“— Nous avions quelques vivres et un peu d'eau fraîche — qu'un noble Napolitain, Gonzalo, — ému de charité, (c'était celui qui était chargé — d'exécuter le projet,) nous avait donnés ; ainsi que — de riches vêtements, du linge, des étoffes, des objets nécessaires, — qui, depuis, nous ont bien servi. Par générosité encore, — sachant combien j'aimais mes livres, il me fournit, — de ma propre bibliothèque, des volumes que — je prise plus que mon duché.
Miranda Puissé-je — un jour voir cet homme !
PROSPERO Maintenant, je me lève ; — toi, reste assise, et écoute la fin de notre détresse maritime. — C'est ici, dans cette île, que nous arrivâmes.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler