Citation d'Alexandre Dumas sur les reproches tirée des Trois Mousquetaires - on ne demande de conseils . . . que pour ne pas les suivre, ou, si on les a suivis, que pour avoir quelqu'un à qui l'on puisse faire le reproche de les avoir donnés.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

on ne demande de conseils . . . que pour ne pas les suivre, ou, si on les a suivis, que pour avoir quelqu'un à qui l'on puisse faire le reproche de les avoir donnés.
 Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires (1844). copier la citation

Contexte

“Il trouva Athos et Aramis qui philosophaient : Aramis avait quelque velléité de revenir à la soutane ; Athos, selon ses habitudes, ne le dissuadait ni ne l'encourageait. Athos était pour qu'on laissât à chacun son libre arbitre. Il ne donnait jamais de conseils qu'on ne lui en demandât ; encore fallait-il les lui demander deux fois.
— En général, on ne demande de conseils, disait-il, que pour ne pas les suivre, ou, si on les a suivis, que pour avoir quelqu'un à qui l'on puisse faire le reproche de les avoir donnés.
Porthos arriva un instant après d'Artagnan. Les quatre amis se trouvaient donc au complet.
Les quatre visages exprimaient quatre sentiments différents : celui de Porthos la tranquillité, celui de d'Artagnan l'espoir, celui d'Aramis l'inquiétude, celui d'Athos l'insouciance.” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler