Citation de Friedrich Nietzsche sur l'amour tirée d'Ainsi parlait Zarathoustra - Or, voici la chose la plus difficile : fermer par amour la main ouverte et garder la pudeur en donnant.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Or, voici la chose la plus difficile : fermer par amour la main ouverte et garder la pudeur en donnant.
 Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra (1891). copier la citation

modifier
Auteur Friedrich Nietzsche
Œuvre Ainsi parlait Zarathoustra
Thème amour générosité pudeur
Date 1891
Langue Français
Référence
Note Traduit par Henri Albert
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Ainsi_parlait_Zarathoustra

Contexte

“Alors Zarathoustra retourna dans les montagnes et dans la solitude de sa caverne pour se dérober aux hommes, pareil au semeur qui, après avoir répandu sa graine dans les sillons, attend que la semence lève. Mais son âme s'emplit d'impatience et du désir de ceux qu'il aimait, car il avait encore beaucoup de choses à leur donner. Or, voici la chose la plus difficile : fermer par amour la main ouverte et garder la pudeur en donnant.
Ainsi s'écoulèrent pour le solitaire des mois et des années ; mais sa sagesse grandissait et elle le faisait souffrir par sa plénitude.
Un matin cependant, réveillé avant l'aurore, il se mit à réfléchir longtemps, étendu sur sa couche, et finit par dire à son cœur :” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler