Citation d'Albert Camus sur le malheur tirée de La Peste - rien n'est moins spectaculaire qu'un fléau et, par leur durée même, les grands malheurs sont monotones.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

rien n'est moins spectaculaire qu'un fléau et, par leur durée même, les grands malheurs sont monotones.
 Albert Camus, La Peste (1947). copier la citation

modifier
Auteur Albert Camus
Œuvre La Peste
Thème malheur fléaux sensationnalisme
Date 1947
Langue Français
Référence
Note
Lien web

Explications et analyses

écrire une note
signaler