Citation de Mary Shelley sur les monstres tirée de Frankenstein - Un éclair brilla et le découvrit entièrement à ma vue ; sa stature gigantesque et la difformité de son aspect plus hideux qu'aucune forme humaine, ne me permirent pas de douter que ce ne fût le malheureux, l'infâme démon à qui j'avais donné la vie.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Un éclair brilla et le découvrit entièrement à ma vue ; sa stature gigantesque et la difformité de son aspect plus hideux qu'aucune forme humaine, ne me permirent pas de douter que ce ne fût le malheureux, l'infâme démon à qui j'avais donné la vie.
 Mary Shelley, Frankenstein (1818). copier la citation

modifier
Auteur Mary Shelley
Œuvre Frankenstein
Thème monstres créatures
Date 1818
Langue Français
Référence
Note Traduit par Jules Saladin
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Frankenstein,_ou_le_Prom%C3%A9th%C3%A9e_m...

Contexte

“voici tes funérailles et tes chants funèbres» ! En disant ces paroles, j'aperçus dans l'obscurité un fantôme qui sortit d'une touffe d'arbres auprès de moi ; je fixai mes yeux sur lui pour le reconnaître : je ne pus m'y méprendre. Un éclair brilla et le découvrit entièrement à ma vue ; sa stature gigantesque et la difformité de son aspect plus hideux qu'aucune forme humaine, ne me permirent pas de douter que ce ne fût le malheureux, l'infâme démon à qui j'avais donné la vie. Que faisait-il là ? serait-il l'assassin de mon frère ? (Je frémis à cette pensée). Elle entra subitement dans mon esprit, et y domina comme si elle était réelle. Je sentais mes dents s'entrechoquer, et je fus forcé de m'appuyer contre un arbre.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler