Citation de Jane Austen sur la pauvreté tirée de L'Abbaye de Northanger - unie à ce que l'on aime, la médiocrité est un vrai bien.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

unie à ce que l'on aime, la médiocrité est un vrai bien.
 Jane Austen, L'Abbaye de Northanger (1817). copier la citation

modifier
Auteur Jane Austen
Œuvre L'Abbaye de Northanger
Thème pauvreté attachement richesse
Date 1817
Langue Français
Référence
Note Traduit par Mme de Ferrières
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Abbaye_de_Northanger/Texte_enti...

Contexte

“Je suis sûre que mes parens donneront leur consentement ; je suis sûre qu'ils seront heureux de vous avoir pour fille : telles étaient néanmoins les réponses simples qu'elle renouvelait à chaque nouveau doute que témoignait Isabelle. Quant à moi, ajoutait celle-ci, mes goûts sont si simples, mes désirs si modérés, que le revenu le plus modeste me suffira ; unie à ce que l'on aime, la médiocrité est un vrai bien. Je déteste les grandeurs. Je ne voudrais pour rien au monde demeurer à Londres. Une petite société, dans quelque village isolé, me suffirait et ferait mon bonheur. Richemont par exemple me conviendrait ; il y a dans les environs des habitations délicieuses.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler