Citation de David Hume sur la passion tirée d'Enquête sur l'entendement humain - Les sentiments de notre cœur, l'agitation de nos passions, la véhémence de nos affections, dissipent toutes les conclusions de cette philosophie, et réduisent le philosophe profond à n'être qu'un homme du commun.
favori facebookpinterest < préc source de l'image

Les sentiments de notre cœur, l'agitation de nos passions, la véhémence de nos affections, dissipent toutes les conclusions de cette philosophie, et réduisent le philosophe profond à n'être qu'un homme du commun.
 David Hume, Enquête sur l'entendement humain (1748). copier la citation

modifier
Auteur David Hume
Œuvre Enquête sur l'entendement humain
Thème passion sentiments philosophie
Date 1748
Langue Français
Référence
Note Traduit par Philippe Folliot
Lien web https://philotra.pagesperso-orange.fr/tnh.htm#latraducseule

Contexte

“Au contraire, la philosophie abstruse, étant fondée sur une tournure d'esprit qui ne peut entrer jusqu'aux occupations et actions des hommes, s'évanouit quand le philosophe quitte l'ombre et se montre en pleine lumière. Ses principes ne peuvent pas non plus facilement garder quelque influence sur notre conduite et notre comportement. Les sentiments de notre cœur, l'agitation de nos passions, la véhémence de nos affections, dissipent toutes les conclusions de cette philosophie, et réduisent le philosophe profond à n'être qu'un homme du commun.
Il faut aussi avouer que la plus durable, ainsi que la plus juste renommée a été acquise par la philosophie facile, et que les raisonneurs abstraits semblent jusqu'ici avoir seulement joui d'une réputation momentanée, due au caprice ou à l'ignorance de leur propre époque, réputation qu'ils n'ont pas été capables de maintenir auprès d'une postérité jugeant avec plus d'équité.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler