Citation de William Shakespeare sur l'illusion tirée du Songe d'une nuit d'été - Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé) que vous n'avez fait qu'un somme, pendant que ces visions vous apparaissaient.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé) que vous n'avez fait qu'un somme, pendant que ces visions vous apparaissaient.
 William Shakespeare, Le Songe d'une nuit d'été (1601). copier la citation

modifier
Auteur William Shakespeare
Œuvre Le Songe d'une nuit d'été
Thème illusion sommeil rêves
Date 1601
Langue Français
Référence
Note Traduitpar François-Victor Hugo Écrit entre 1590 et 1597
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Songe_d%E2%80%99une_nuit_d%E2%80%99%C3...

Contexte

“Que la sécurité y règne à jamaisEt que le maître en soit béni (15) ! Filons ;Ne nous arrêtons pas ;Et retrouvons-nous à la pointe du jour.
Sortent Titania et Obéron, avec leur cortège.
PUCK, aux spectateurs.
Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, — figurez-vous seulement (et tout sera réparé) — que vous n'avez fait qu'un somme, — pendant que ces visions vous apparaissaient. — Ce thème faible et vain, qui ne contient pas plus qu'un songe, — gentils spectateurs, ne le condamnez pas ; — nous ferons mieux, si vous pardonnez. Oui, foi d'honnête Puck, — si nous avons la chance imméritée — d'échapper aujourd'hui au sifflet du serpent, — nous ferons mieux avant longtemps, — ou tenez Puck pour un menteur.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler