Citation d'Anatole France sur la contradiction tirée du Crime de Sylvestre Bonnard - il n'y a pas un de ces livres qui n'en démente un autre, en sorte que, quand on les connaît tous, on ne sait que penser.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

il n'y a pas un de ces livres qui n'en démente un autre, en sorte que, quand on les connaît tous, on ne sait que penser.
 Anatole France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881). copier la citation

Contexte

“Mademoiselle Préfère, de bleu vêtue, avançait, reculait, sautillait, trottinait, s'écriait, soupirait, baissait les yeux, levait les yeux, se confondait en politesses, n'osait pas, osait, n'osait plus, osait encore, faisait la révérence, bref, un manège.
— Que de livres ! s'écria-t-elle. Et vous les avez tous lus, monsieur Bonnard ?
— Hélas ! oui, répondis-je, et c'est pour cela que je ne sais rien du tout, car il n'y a pas un de ces livres qui n'en démente un autre, en sorte que, quand on les connaît tous, on ne sait que penser. J'en suis là, madame.
Là-dessus, elle appela Jeanne pour lui communiquer ses impressions. Mais Jeanne regardait par la fenêtre :
— Que c'est beau, nous dit-elle ? J'aime tant voir couler la rivière.” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler