Citation de Marc Aurèle sur la beauté tirée de Pensées pour moi-même - En quoi donc la vraie beauté a-t-elle besoin d'être louée ? Pas plus que la loi, que la vérité, que la bonté, que la pudeur.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

En quoi donc la vraie beauté a-t-elle besoin d'être louée ? Pas plus que la loi, que la vérité, que la bonté, que la pudeur.
 Marc Aurèle, Pensées pour moi-même (vers 170-180). copier la citation

modifier
Auteur Marc Aurèle
Œuvre Pensées pour moi-même
Thème beauté louanges
Date vers 170-180
Langue Français
Référence
Note Traduit par Auguste Couat
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Pens%C3%A9es_de_Marc-Aur%C3%A8le_(Couat)/...

Contexte

“Un objet ne devient donc ni meilleur ni pire par le fait d'être loué. Cette vérité s'applique même aux choses communément[31] appelées belles, telles que les objets matériels, les œuvres d'art. En quoi donc la vraie beauté a-t-elle besoin d'être louée[32] ? Pas plus que la loi, que la vérité, que la bonté, que la pudeur. Y a-t-il une seule de ces choses qui devienne belle parce qu'on la loue ? en est-ce fait d'elle[33] parce qu'on la blâme ? L'émeraude perd-elle de sa valeur si on ne la loue pas ? Et l'or, [l'ivoire,] la pourpre, une lyre, un poignard, une fleur, un arbuste ?” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler