Citation d'Albert Camus sur l'attention tirée de La Peste - personne n'est capable réellement de penser à personne, fût-ce dans le pire des malheurs. Car penser réellement à quelqu'un, c'est y penser minute après minute, sans être distrait par rien, ni les soins du ménage, ni la mouche qui vole, ni les repas, ni une démangeaison. Mais il y a toujours des mouches et des démangeaisons. C'est pourquoi la vie est difficile à vivre.
favori facebookpinterest suivant > source de l'image

personne n'est capable réellement de penser à personne, fût-ce dans le pire des malheurs. Car penser réellement à quelqu'un, c'est y penser minute après minute, sans être distrait par rien, ni les soins du ménage, ni la mouche qui vole, ni les repas, ni une démangeaison. Mais il y a toujours des mouches et des démangeaisons. C'est pourquoi la vie est difficile à vivre.
 Albert Camus, La Peste (1947). copier la citation

modifier
Auteur Albert Camus
Œuvre La Peste
Thème attention vie empathie
Date 1947
Langue Français
Référence
Note
Lien web

Explications et analyses

écrire une note
signaler