Citation de Victor Hugo sur la mort tirée des Misérables - Promettez-moi de me donner un baiser sur le front quand je serai morte. — Je le sentirai.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

Promettez-moi de me donner un baiser sur le front quand je serai morte. — Je le sentirai.
 Victor Hugo, Les Misérables (1862). copier la citation

modifier
Auteur Victor Hugo
Œuvre Les Misérables
Thème mort baiser au revoir
Date 1862
Langue Français
Référence
Note
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Misérables

Contexte


Et elle s'arrêta.
— Quoi ? demanda Marius.
— Promettez-moi !
— Je vous promets.
— Promettez-moi de me donner un baiser sur le front quand je serai morte. — Je le sentirai.
Elle laissa retomber sa tête sur les genoux de Marius et ses paupières se fermèrent. Il crut cette pauvre âme partie. Éponine restait immobile ; tout à coup, à l'instant où Marius la croyait à jamais endormie, elle ouvrit lentement ses yeux où apparaissait la sombre profondeur de la mort, et lui dit avec un accent dont la douceur semblait déjà venir d'un autre monde :” source

Explications et analyses

écrire une note
signaler