Citation de Charles Dickens sur les enfants tirée d'Un chant de Noël - il faut bien redevenir enfants quelquefois, surtout à Noël, un jour de fête fondé par un Dieu enfant.
favori facebookpinterest < précsuivant > source de l'image

il faut bien redevenir enfants quelquefois, surtout à Noël, un jour de fête fondé par un Dieu enfant.
 Charles Dickens, Un chant de Noël (1843). copier la citation

modifier
Auteur Charles Dickens
Œuvre Un chant de Noël
Thème enfants fête Noël
Date 1843
Langue Français
Référence
Note Traduit par Mlle de Saint-Romain et André de Goy
Lien web https://fr.wikisource.org/wiki/Conte_de_No%C3%ABl_(Dickens)

Contexte

“À ces sons bien connus, tout ce que le spectre lui avait montré alors se présenta de nouveau à son souvenir ; de plus en plus attendri, il songea que, s'il avait pu souvent entendre cet air, depuis de longues années, il aurait sans doute cultivé de ses propres mains, pour son bonheur, les douces affections de la vie, ce qui valait mieux que d'aiguiser la bêche impatiente du fossoyeur qui avait enseveli Jacob Marley.
Mais la soirée ne fut pas consacrée tout entière à la musique. Au bout de quelques instants, on joua aux gages touchés, car il faut bien redevenir enfants quelquefois, surtout à Noël, un jour de fête fondé par un Dieu enfant. Attention ! voilà qu'on commence d'abord par une partie de colin-maillard. Oh ! le tricheur de Topper ! Il fait semblant de ne pas voir avec son bandeau, mais, n'ayez pas peur, il n'a pas ses yeux dans sa poche.” source
Citation originale

Explications et analyses

écrire une note
signaler